jeudi 15 septembre 2016

Vol à vif

Johary Ravaloson repart en brousse, sur les traces des Dahalos, les voleurs de zébus qui défraient la chronique à Madagascar. Entre fatalité heureuse et tragique liberté, cette fantaisie nous transporte au-delà de La porte du Sud.

Les graines du sikid racontent. Le milan vole.
Tibaar court sur le sol rouge et nu.
Les graines du sikid racontent. Papang meurt.
Tibaar court vers son destin défendu.

Un roman tranchant comme l'irruption de la modernité sur les terres ancestrales.

Prix du livre insulaire 2016 catégorie roman,
sélection finale du Prix du Roman Métis des Lycéens,
sélection finale du Prix des Cinq Continents. 

Lareus Gangoueus en parle ici et Pierre Maury le présente là.
On peut écouter l'auteur qui l'évoque ici, sur RLI, ou bien en février sur 261 Code Culture.
On peut aussi écouter Johary Ravaloson, interrogé par Raharimanana autour de ce roman, à l'invitation de Touraine Madagascar. Le Dodo sur les ondes du Dahu, c'est ici.

192 pages, 12 euros.

Libellés : , , ,

mercredi 14 septembre 2016

Bitômbokantsôro et la femme prise à l'hameçon

A Madagascar, les femmes prises à l'hameçon, ou dans les pièges à oiseaux, sont habituellement pourvoyeuses d'abondance... à condition qu'on n'oublie pas de respecter leur tabou. Ce conte traditionnel a été recueilli par Laurent Babity et illustré par les enfants de Mahatsara, du côté de Foulpointe. Il est publié en malgache betsimisaraka et en français.

32 pages, 12 euros.

Libellés : , ,

mardi 13 septembre 2016

Les trois rosiers et les trois chiens

Trois rosiers et trois chiens, voici le viatique offert par le Roi des poissons pour contrer la malédiction. Un conte normand collecté par Henry Carnoy et illustré par les enfants de l'école Tabarly à Jullouville, en correspondance avec l'école de Mahatsara.

En français et en malgache, 32 pages, 12 euros.

Libellés :

dimanche 11 septembre 2016

Zanfan Zavavirano

Les filles de l'eau, figures de la mythologie malgache, ont inspiré à Anny Grondin ce conte en créole réunionnais. Un livre comme une passerelle entre les deux îles, à lire à voix haute, éclairé par les peintures de Griotte. 

16 pages, 9 euros.